Le pessimisme de la connaissance n’empêche pas l’optimisme de la volonté.

ANTONIO GRAMSCI 

Dans un monde où la dualité entre tous les êtres humains et les différents états d’esprit de chacun, existe un juste équilibre, mais il est de notre ressort de le trouver.

Nous pouvons diviser en deux catégories distinctes les états d’esprit de chacun de nous : l‘optimisme et le pessimisme.

À l’intérieur de cette dualité, il existe plusieurs postures de l’optimisme, et du pessimisme. Parce que dans la dualité, existe aussi un équilibre. Comme l’amour n’existe pas sans la haine et que la haine n’existe pas sans amour. Eh bien, l’optimiste n’existe pas sans son penchant pour le pessimisme et inversement.

Et croyez-moi, les deux états d’esprit vous seront utiles tout au long de votre vie. Oui, il est évident que l’on meurt tous un jour et c’est obligatoire. Mais ce que l’on aura laissé sur Terre servira au reste de l’humanité et c’est en notre devoir de ne pas laisser le chaos.

Vous l’aurez deviné, en tant que chercheur et acteur dans le domaine du développement personnel. Je suis un optimiste responsable : c’est-à-dire que j’ai des objectifs, mais que je suis conscient qu’ils ne seront pas faciles à accomplir.

Comment percevez-vous cet état d’esprit selon votre opinion ? 🙂

Avant de continuer la lecture de cet article, je vous suggère de visionner la vidéo d’un professeur d’optimisme. (Un professeur d’optimisme ? Oui, oui ça existe !)


Qu’est-ce que l’optimisme ?

L’optimisme expliqué par Philippe Gabilliet

Qui est-il ? 

Il est le porte-parole de « la ligue des optimistes de France » . Son expertise vient notamment de sa profession d’enseignant dans la psychologie et le management à l’ESCP Europe. Il s’est spécialisé dans l’optimisme, et comme vous allez le voir, c’est impressionnant !


L’homme sage poursuivi par le tigre court plus vite que l’homme sage poursuivi par des poules.

PROVERBE INDIEN

Selon moi, l’optimisme est un état d’esprit remarquable. Une qualité qui se perd au milieu de toute la négativité et du pessimisme de nos jours. Mais retenez bien que les optimistes responsables sont également des pessimistes de chemin.

« Étonnamment » ce sont les jours où nous sommes le plus dans le bien-être et dans la joie lorsque nous laissons notre dragon optimiste.

Cependant certaines personnes ont tendance à dégager beaucoup plus d’optimisme pour la vie au quotidien, que d’autres personnes qui privilégient à diffuser de la négativité en permanence et à se plaindre d’un tout et d’un rien.

Et ne vous en cachez pas, parce que l’on a tous des jours où on laisse notre dragon pessimiste prendre le dessus. J’y reviendrais plus loin. 😉


La force de l’optimiste

La principale caractéristique, la principale force d’une personne qui possède un état d’esprit optimiste. C’est qu’elle est consciente de la réalité de la vie, mais qu’elle continue de penser et d’agir positivement même face au désordre et au chaos.

Cette manière de pensée, de voir les choses, cet état d’esprit optimiste nous permet la plupart du temps de prendre le bon tournant de la vie. De prendre des décisions difficiles, mais de garder le cap sur l’atteinte de ses objectifs et de leurs accomplissements.

L’optimiste lui, répand le bien-être en lui et dans son entourage. Il contribue au cercle vertueux autant socialement qu’environnementalement. Il peut voir le bon côté de la vie peut importe les circonstances, d’où le problème d’être parfois trop optimiste. Mais il peut également être doté d’un pragmatisme et d’un ardent désir à lutter pour son bien-être personnel comme pour celui des autres.

Tout dépend de son type de personnalité, de ses valeurs, de ses compétences, de ses forces, de ses rêves et de ses objectifs. L’état d’esprit d’un optimiste est relatif à qui l’utilise et le développe.

Un optimiste peut utiliser le pessimisme sur ce qui ne peut changer, comme un atout pour contribuer à garder le cap sur ce qui est bon, ce qui est juste, et ce qui a du sens. Ainsi qu’à rester présent face aux opportunités où il peut changer le cours des choses et y apporter de la valeur.

En tous cas, si vous vous reconnaissez dans cet état d’esprit, notez à quel point vous l’êtes. Et définissez votre propre optimisme ! 🙂

Voici une liste non exhaustive de « grands optimistes » :

  • Anthony Robbins
  • Mike Horn
  • Philippe Gabilliet
  • Henry Ford
  • Elon Musk

Ce sont des exemples inspirants qui vous donneront envie d’améliorer votre optimisme ! Si vous les connaissez déjà, demandez-vous ceci : « comment est-ce qu’ils font pour garder toujours le bon côté de la vie malgré tout ? »


Points forts et points faibles de l’optimisme

Voici les points faibles d’un optimiste :

  • La possibilité de développer un « biais cognitif » : une distorsion de la réalité, une vision non rationnelle ou logique de celle-ci.
  • Avoir tendance à ignorer la vérité basée sur des faits concrets et factuels.
  • N’avoir tendance qu’à modifier l’estimation de soi que sur des aspects positifs.
  • Il supporte mal le fait d’être utilisé à contretemps ou n’importe comment.

Autrement dit, quand vous êtes un optimiste, le piège serait pour vous de tomber dans une tendance à croire à l’irréel comme réel. Que vous vivez dans un monde qui n’existe pas et qui ne tend qu’à être positif. Vous pouvez donc tomber dans le piège de tout ce qui n’est pas rationnel.

Mais rassurez-vous un peu de pragmatisme et de bons sens sur ce qui est réel et ce qui ne l’est pas, de temps à autre, et vous pourrez prendre conscience également de l’aspect « négatif » de la vie. 😉

Les points forts d’un optimiste :

  • La positivité.
  • Fais preuve de tolérance face à la différence d’autrui.
  • Possède la nature réelle à prioriser l’espoir face au chaos.
  • La priorité face aux opportunités du bien-être tant personnel que collectif et environnemental.
  • Sa lucidité face aux prises de décision dans de grands moments de doute.
  • Sa capacité à se projeter dans un avenir incertain, de manière positive, mais exigeante.
  • Il possède ses propres règles.
  • Il tient à utiliser les connaissances et les capacités de sorte à en tenir le meilleur profit.

Un optimiste, c’est aussi un battant ! Découvrez dans cet article pour savoir si vous êtes un battant. 😉


Un très bon exemple d’un des plus gros points forts d’un optimiste. C’est que lui, contrairement à ceux qui favorisent l’utilisation d’un état d’esprit pessimiste, a tendance à créer de nouvelles choses pour permettre durablement et efficacement l’évolution de la nature humaine, plutôt que sa destruction.

Un optimiste accepte la réalité que les solutions définitives, parfaites, n’existent pas. Et que seules sont les solutions à venir qui comptent et que la synergie, partiellement, de ces solutions compte réellement !

En d’autres termes, l’optimiste c’est celui qui vous motive à garder le cap sur l’atteinte de vos objectifs pour réaliser vos rêves. Celui ou celle qui vous répètent inlassablement que ça ne sera vraiment pas facile d’y arriver, mais que vous y arriverez.


Une recherche scientifique démontrant l’impact de cet état d’esprit sur notre corps

Image par Free-Photos de Pixabay

Je me suis inspiré d’une étude « CARDIA » menée par Taylor & Francis. Ce qui est étudié ici c’est l’association de l’optimisme à la durée et à la quantité du sommeil. En d’autres termes, les chercheurs ont voulu démontrer que l’optimisme jouait un rôle dans notre sommeil.

Ces chercheurs ont voulu tester l’hypothèse qu’un plus grand optimisme était associé à une qualité et à une durée de sommeil plus favorable. Ils ont donc mis au point des tests en faisant participer plus de 3 548 personnes, âgées de 32 à 51 ans.

Dans les analyses transversales de 3548 participants, chaque score d’optimisme supérieur à l’écart type donnait lieu à une probabilité de l’autodéclaration très élevée de 78 % « qualité du sommeil ». 
Un score d’optimisme supérieur était associé à une probabilité plus élevée de signaler une bonne qualité de sommeil de façon persistante pendant 5 ans par rapport à ceux qui dormaient toujours de manière médiocre

TANDFONLINE.COM

Conclusions :

D’après l’étude et ses résultats, nous pouvons donc conclure que les personnes qui ont un état d’esprit optimiste influencent naturellement la qualité de leur sommeil. Plus précisément 78 % d’entre eux avouent avoir un sommeil plus qualitatif et plus long que les autres. Donc nous pouvons aussi voir ici que l’optimisme est également une force et un atout pour notre santé ! 🙂

Si l’on suit cette logique, les pessimistes auraient une tendance à influencer leurs sommeils de la manière contraire à celle des optimistes. Ce n’est pas pour rien qu’il est important de penser à des choses positives avant de s’endormir. Parce qu’en vous réveillant le matin, vous réveillerez vos dernières pensées.

Il est donc préférable de cultiver son optimisme, mais de garder tout de même les pieds sur terre afin de ne pas subir les conséquences d’un biais cognitif qui influencerait notre vision de la réalité et qui peut nous faire perdre le sens de ce qui est rationnel et logique.

Soyez donc pragmatiques, testez votre optimisme et testez votre notion de la réalité régulièrement ! 😉

Autres études menées par la science au sujet de l’optimisme : l’optimisme expliqué par la neurologie.


L’histoire de l’enfant aux deux dragons : « optimiste » et « pessimiste »

Et si je vous disais que dans chacun de nous, se cachent un dragon « optimiste » et un dragon « pessimiste ». Bien sûr, je compte ici faire marcher votre imagination.

Mais d’après un conte chinois, qui raconte l’histoire d’un petit garçon qui possède en lui deux dragons qui se battent entres eux. L’un est un dragon optimiste et l’autre est un dragon pessimiste.

Il demande à son grand-père comment il peut faire pour continuer d’être positif alors que son dragon optimiste se bat sans cesse avec l’autre dragon pessimiste. Le problème, c’est que l’un comme l’autre, les deux dragons sont aussi puissants, intelligents, rusés, forts et rapides !

Il demande alors à son grand-père la question suivante : « comment je peux faire pour être optimiste alors que peut-importe ce que je fasse, les deux dragons sont toujours présents ? »

Et le grand-père lui répond que durant toute sa vie, les deux dragons seront toujours là quoi qu’il y fasse ! Alors il lui explique que même si ces deux dragons cohabiteront toujours ensemble à l’intérieur de lui. Ce qui est le plus important, c’est lequel des deux le petit garçon choisira d’apprivoisé, celui avec lequel il passera le plus de temps, à qui il apportera le plus à manger tous les jours.

Bien sûr, le petit garçon resta un moment ébahi par cette réponse de la part de son grand-père, mais il le remercia ensuite.


Une morale à retenir

Retenez une seule chose : la personne de votre vie qui aura le plus de chance de gagner et d’accomplir tous ses objectifs sera la personne que vous avez décidé de choisir et cela peut être vous !

  • Appuyez-vous sur vos points forts, vos ressources, vos valeurs et vos qualités.
  • Appuyez-vous sur ce qui a du sens pour vous, et qui vous donne la sensation d’être vivant.
  • Devenez la personne qui va à la rencontre des lieux où vous pouvez changer le courant des choses.

Explorez sans cesse, mais n’abandonnez jamais votre dragon optimiste si vous ne voulez pas voir ressortir son contraire.

Si tu donnes à manger à tes qualités, tes défauts finiront par mourir de faim.

PROVERBE ALLEMAND

Soyez optimiste, repoussez vos limites !

Pour finir, j’aimerais vous laisser avec une leçon de vie que j’ai tirée d’un grand optimiste, selon moi, qui n’est autre que Jamy Gourmaud. Je l’ai découverte non pas en regardant mon émission de télévision préférée de mon enfance « c’est pas sorcier », mais bien en regardant son TEDx au sujet du « passeur de savoir ».

Comme il fait partie des personnes qui ont participé à ma croissance et à mon apprentissage, il m’est cher de vous partager son discours dans ce TEDx.

Je crois que d’un côté comme de l’autre, je ne renoncerais jamais à repousser mes limites.

JAMY GOURMAUD

La leçon de vie que j’ai tiré ce fameux Jamy, qui nous a apprit tant de choses sur la nature et sur l’homme. C’est que malgré le fait qu’il ne soit pas du tout spécialisé dans ce qu’il voulait nous transmettre, il s’est surpassé et il nous a quand même transmis des connaissances essentielles.

Et je pense que s’il n’avait pas eu cet état d’esprit optimiste, peut-être que vous et moi ne le connaîtrions pas pour son expertise et sa pédagogie remarquable.

Jamy a toujours eu pour sa propre règle de vie, de repousser sans cesse ses limites. Et ça, c’est réellement optimiste !


Et vous, quelle est votre propre règle de vie qui vous permet de rester optimiste et réaliste, peu importe ce qu’il vous arrive ?


Prenez soin de votre confiance en vous.

Abonne-toi à ma chaîne YouTube en cliquant ici : Pierre Rondeau

À bientôt sur Dirige ta vie !

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •