Dirige ta vie

Prends le contrôle de ton évolution et deviens l'architecte de ta vie

5 défis pour la maîtrise de soi

La maîtrise de soi est quelque chose d’essentiel si vous désirez accomplir vos tâches quotidiennes. Ou bien même atteindre des objectifs que vous vous êtes fixés. Sans elle nous aurions recours à dire oui à toutes nos pulsions. Et dire oui à toutes nos pulsions recourt à des risques et tends à nous faire perdre le contrôle sur nous-mêmes.

La discipline est le pont entre les objectifs et les accomplissements.

Jim Rohn

Garder son sang-froid dans n’importe quelle situation requiert de la discipline, de la volonté et de la maîtrise. Combien de fois avons-nous déjà agi sous le coup de la pression ? Et avons-nous par la suite regretté nos actes, nos paroles et notre comportement… beaucoup de fois.

Agir sous la pression des émotions ou d’un sang chaud peut littéralement altérer notre jugement et notre perception des choses. Entre d’autres termes, agir sur un coup de tête par exemple, sans avoir réfléchi à quoi que ce soit avant, peut nous induire en erreur.

Mais rassurez-vous, il existe quelque chose de merveilleux qui nous aidera à ne pas succomber aux tentations. Qui pourraient nous faire dévier de nos objectifs, la maîtrise de soi. Et aujourd’hui nous savons grâce à la science que nous avons un taux de volonté comme un taux d’énergie en nous qui est plus grand au réveil que le soir avant de se coucher.

À court terme, cela demande beaucoup d’effort de faire preuve de maîtrise de soi et vous pouvez même en être épuisé. Mais à long terme, si on s’habitue à prendre contrôle de nous-mêmes nous aurons de moins en moins à faire d’effort pour y arriver.


Mettre fin à une mauvaise habitude et développer la maîtrise de soi

Avant j’étais un bon fumeur. Je prenais beaucoup de plaisir à fumer en compagnie d’autres personnes afin de pouvoir avoir des conversations de tout genre. Mais j’ai vite perdu ce plaisir quand je me suis rendu compte que cela diminuait mes capacités physiques. Et surtout quand j’ai remarqué que cela impactait réellement mon esprit et me privais de contrôle sur moi.

Je ne pense sincèrement pas qu’il est difficile d’arrêter de fumer quand on le veut vraiment et quand on prend les bonnes mesures. Mais lorsque l’on le désire à moitié ou pas assez. On aura toujours tendance à se laisser aller dans la réinstallation de nos anciens “démons”. Le but des défis qui vont suivre est de vous aider à développer votre maîtrise de soi et ainsi devenir plus discipliné.


I – Remplacez une mauvaise habitude par une bonne

Afin de pouvoir remplacer votre mauvaise habitude. Que vous aurez pu identifier comme nocive, toxique, dégradante vis-à-vis de vous-même, vous pourrez alors réfléchir à une stratégie pour l’éliminer.

Pour chasser une mauvaise habitude, ou une habitude quelconque, il faut en moyenne 66 jours. Et non pas 21 jours ou un mois comme on a tendance à le croire.

Mettez-vous au défi de rechercher une bonne habitude qui pourra au long terme vous êtes grandement utile dès lors que votre mauvaise habitude apparaît. Notez dans votre agenda “nouvelle habitude : …” et essayez d’y tenir pendant trois jours consécutifs, puis 7, puis 14, et ainsi de suite. Allez-y progressivement, mais sûrement ! 🙂

  • Identifier une mauvaise habitude
  • Chercher à la remplacer par une bonne
  • Se lancer à soi-même un défi pour s’engager à ne plus avoir cette mauvaise habitude
  • Ne pas se juger trop fortement si l’on n’y arrive pas du premier coup
  • Recommencer le défi si vous échouez

Par exemple pour arrêter de fumer, lors de ma dernière cigarette je me suis inlassablement répété dans ma tête que je ne fumerais plus jamais. Je l’ai même confié à mes amis et à mon entourage. C’est comme si j’avais passé un contrat. Comme je me suis promis de ne plus fumer, je respecte ma promesse et j’y tiens, car ma santé ne remercierait pas de reprendre.

Et j’ai pris un plaisir fou à constater que j’en étais capable, donc j’ai réussi à lier de bonnes émotions quant à la suppression d’une mauvaise habitude.

Rassurez-vous, c’est tout à fait OK si vous n’arrivez pas du premier coup à changer vos habitudes. Le but ultime est de créer une image et des sensations positives quant au changement de vos habitudes.


II – Engagez-vous près d’une autre personne

L’un des meilleurs défis que vous pourrez réussir à accomplir n’est pas celui que vous vous lancerez à vous-même. Dès lorsqu’il s’agit de s’engager auprès de quelqu’un qui nous poussera à réussir, nous mettons la barre au plus haut pour arriver à ancrer en nous une nouvelle habitude ou en chasser une mauvaise.

La maîtrise de soi doit également s’inspirer de la discipline. Vous devez devenir discipliné et non pas simplement volontaire. Car la bonne volonté ne tient pas dans le temps tout comme la meilleure des motivations. Mais en revanche, la discipline perdure dans le temps et résiste aux épreuves les plus difficiles.

Si vous parvenez à vous discipliner, vous parviendrez à accomplir tous vos objectifs. Mais pour cela, vous devez vous engager avec quelqu’un qui désire également changer ses habitudes.

L’exemple de la cigarette

Revenons à l’exemple de la cigarette. Si j’ai réussi à échouer dans mon défi d’arrêter de fumer, c’est parce que j’ai trop fait confiance à ma bonne volonté. Et que j’ai négligé la discipline que cela me demanderait. Mais dès lorsque vous vous lancer un défi avec une deuxième personne, vous trouverez beaucoup plus de force et un talent naturel à vouloir relever le défi.

Ce deuxième défi consiste donc à faire appel à l’un de vos proches. De préférence quelqu’un de discipliné et qui aime se lancer des défis pour accomplir des objectifs. Ou bien une personne qui possède moins de discipline si vous vous sentez capable de l’aider lui aussi dans sa maîtrise de soi.

Ensuite vous devrez fixer une date butoir afin que ceux qui participent à ce défi puissent visualiser plus précisément la réalisation du défi. Ensuite, tous les deux ou trois jours, tenez-vous au courant et communiquez quant à vos avancées sur votre défi. Vous remarquerez que si l’un ou l’autre avance plus vite, la motivation et la discipline seront en compétition et donc plus fortes et déterminées ! 🙂


III – Visualisez les résultats que vous pourrez obtenir

Une bonne raison de changer une mauvaise habitude par une bonne est sans doute ses résultats. Et plus vous aurez une vision claire et précise des résultats que vous obtiendrez en changeant vos habitudes. Plus il vous sera facile de muscler la maîtrise de soi nécessaire.

Ne pensez plus court terme, mais long terme. Sans pour autant vous imaginer trop de choses afin de ne pas créer une certaine angoisse. Entraînez-vous à visualiser les bénéfices d’une action quotidienne que vous aurez réussi à mettre en place naturellement et à ancrer dans vos nouvelles habitudes.

Il existe de nombreux exercices pour visualiser vos objectifs. Vous pouvez par exemple, tous les matins, prendre 5 minutes pour écrire quelques lignes. Et rassembler quelques images sur ce que vous désirez avoir ou réussir à faire d’ici deux mois, trois mois, six mois.

Par exemple, si vous avez envie d’arrêter de fumer. Regardez ce qui pourrait vous arriver de bénéfique dans les deux mois qui suivent. Si vous décidez dès maintenant d’arrêter de fumer. Vous pourrez constater que vous aurez plus de temps, vous serez moins stressé, que vous aurez plus d’argent que vous respirerez mieux et tomberez moins souvent malade, etc. Je pourrais continuer de lister des bénéfices, mais je vous laisse l’occasion de le faire vous-même.


IV – La maîtrise de vos émotions

Image par aytuguluturk de Pixabay

Afin d’entièrement reprendre le contrôle sur vous. Vous devez être au courant que vos émotions seront votre plus grande force, vos plus grandes alliées et ennemies à la fois.

Devenir le maître de soi-même requiert une bienveillance vis-à-vis de ses émotions. Et le but n’est pas de réprimer celle-ci, ni même de les supprimer. Mais bien de les acceptées et de chercher à comprendre pourquoi nous sommes parfois tristes, en colère, etc. Tout simplement parce qu’être conscient de ses émotions peut nous permettre de ne pas altérer notre jugement.


Si vous aimez cet article, vous aimerez également celui-ci : Les émotions


Mettez-vous au défi de chercher à comprendre pourquoi vous ressentez telle ou telle émotion. À chaque fois que vous en aurez l’occasion. Notez dès maintenant que vous prendrez la décision de chercher à comprendre vos émotions afin d’améliorer l’amour que vous avez pour vous.

Si quelque chose ou quelqu’un vous énerve au point que vous perdez totalement le contrôle de vos paroles par exemple, prenez quelques instants la prochaine fois pour respirer profondément. Puis en même temps que vous vous exercer à respirer, acceptez d’être en colère et exprimez-le calmement.

Devenez bon sceptique en testant par vous-même

On entend beaucoup parler des bienfaits de la respiration sur le corps et sur l’esprit, mais pourtant nous restons sceptiques par “mauvaise habitude” et nous nous laissons contrôler par nos émotions.

L’objectif de ce défi n’est pas de vous donner pour but de réussir à chaque fois d’être capable de contrôler et d’accepter vos émotions. Mais bien que vous compreniez pourquoi il vous arrive d’être triste, en colère, stressé, anxieux, etc. Afin de pouvoir exprimer vos émotions d’une manière contrôlée et dirigée sur le but de l’acceptation. Manipuler vos émotions avec tact est une tâche difficile, mais très bénéfique, et nous sommes tous et toutes capables de changer d’état émotionnel alors pensez-y lorsque vos émotions déborderont ! 😉


V – La maîtrise de soi vient avec de l’entraînement

La discipline sans la liberté, c’est la tyrannie ; la liberté sans la discipline, c’est le chaos.

Cullen Hightower

D’après les études scientifiques sur le sujet, plus particulièrement regroupées sur Wikipédia. Nous savons que nous pouvons faire l’analogie du fonctionnement de la maîtrise de soi comme celui d’un muscle. Autrement dit nous savons avec certitude que ce muscle peut-être travaillé et développé.

Plus vous vous lancerez des défis pour travailler maîtrise de soi, plus vous aurez la capacité à être discipliné et plus vous arriverez facilement à repousser les limites de votre autorégulation comportementale ou émotionnelle.

J’ai remarqué grâce à la méditation que j’étais beaucoup moins discipliné depuis que j’avais arrêté de pratiquer la méditation au quotidien. Le fait de se concentrer sur sa propre respiration et d’essayer de rapporter vos pensées à l’intérieur de vous reste une tâche difficile au départ. Et je n’ai su m’y tenir, car je ne voyais pas assez à long terme à quoi cela pourrait me servir.

Depuis que j’ai remarqué que ma discipline avait fortement diminuée à cause de l’arrêt de la méditation, je n’ai qu’une envie c’est de m’y remettre afin de continuer à muscler la maîtrise de soi.

Laissez-vous une marge d’erreur / d’échec

Pour être le maître de soi il faut également savoir laisser libre court aux choses, pas dans le sens de l’immobilisme et du pacifisme, mais dans le sens de l’acception d’échouer, de ne pas y arriver. Car les peurs que nous avons réduisent fortement nos chances de développer ce muscle.

Ce dernier défi consiste donc à vous laisser l’opportunité de recommencer votre ou vos défis si vous échouez. Si vous n’arrivez pas à remplacer vos mauvaises habitudes. Vous pouvez donc vous donner pour mission de persévérer même si vous échouez. Et pour vous y aider, notez toujours les progrès que vous faites en mettant en place de nouvelles habitudes et en prenant le contrôle de vous-même.


Maintenant, je vous lance le défi de me dire en commentaire quel engagement allez-vous prendre et avec qui, pour mettre en place une nouvelle habitude ! 🙂


Prenez soin de votre confiance en vous.

Abonne-toi à ma chaîne YouTube en cliquant ici : Pierre Rondeau

À bientôt sur Dirige ta vie !

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Previous

[vidéo] Apprenez-en plus sur vous grâce aux tests

Next

L’Exploration et La Découverte de soi

5 Comments

  1. merci pour cet article qui retrace les différentes pistes autour de la maîtrise de soi. Et c’est vrai qu’il faut beaucoup plus que 21 jours pour changer une habitude. Vive la discipline choisit en conscience, elle devient à ce moment une alliée précieuse.
    Merci

  2. Tout à fait d’accord avec tes conseils. Et les habitudes sont hyper importantes dans notre vie. Il paraît qu’en 3 semaines, on peut reconditionner notre cerveau sur certaines habitudes, tout simplement en répétant avec engagement et sincérité une même action.
    Il y a 3 ans, j’ai complètement changé ma façon de m’alimenter et aujourd’hui, il est clair qu’il y a beaucoup de mes habitudes passées que je ne peux plus supporter. Mais mes choix sont motivés par des envies, des idées et des rêves précis 🙂

    • Merci Valentine pour ton commentaire ! 🙂

      Une nouvelle habitude adoptée sur une longue période aura beaucoup plus de mal à être perdue ou changée. Et bravo à toi pour avoir fait ce travail qui demande beaucoup d’efforts.

      Il n’y a effectivement pas de secret, il faut aussi avoir une idée ou un plan bien derrière cette volonté de changement. On ne change pas pour rien.

      À bientôt,

      Pierre

  3. Merci pour ton positivisme tu es un grand champion et ton partage est la preuve de ta merveilleuse dignité bravo pourrais tu me conseiller dans la quête de trouver une femme qui veuille m’embrasser le bout du nez une femme a aimer pour passer du bon temps ensemble car je ne sais trop ou la trouver et j’aimerais vivre l’amour en couple merci de m’aider bravo

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Powered by WordPress & Theme by Anders Norén